Doubles expositions N°1

Test N°1 de doubles expositions argentiques

Voici un moment que je voulais m’essayer aux “doubles expositions". Je ne suis pas sur de ce que je recherche au travers de ce medium, à part expérimenter et m’amuser.

J’ai donc regarder comment faire avec mon boitier Minolta Xg-1, pour pouvoir rembobiner la pellicule avec l’intention de la shooter une deuxième fois.

Visiblement, il existe plusieurs façons de faire. J’ai opter pour celle qui au moment donné me paraissait la plus sur :

Exposer mon film une premiere fois tout a fait normalement. Une fois la derniere prise de vue faite, introduire mon boitier dans un manchon de chargement ( chambre noire mobile ), ouvrir le boitier; sortir la pellicule la rembobiner jusqu’à ce que seulement quelques centimètres du film soient sortis; Puis procéder à l’amorce du film à nouveau dans l’appareil comme si la pellicule était neuve.

J’ai depuis compris que ce n’était pas la bonne façon de faire ( Cf: Tutoriel ici ) . Comme vous le constaterez sur les photos, j’ai amorcer le film différemment  pour la deuxième exposition, créant ainsi un décalage des images superposées. Le résultat est donc plutôt de la triple exposition ( ou 50%-25%-25% ).


N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, ou à poser vos questions dans la section commentaires en bas de page; ou à partager cet article si vous avez aimer les photos.

La prochaine fois je testerais en employant la méthode sans ouvrir le boitier comme vu dans le lien plus haut. Même si du coup on sait exactement quelles images se superposeront, ce qui n’est pas le cas de la méthode que j’ai utilisée aujourd’hui.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *