Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Sales Gosses (2017)

“Tu n’es qu’un bon à rien
Je le dis pour ton bien
Si tu ne fais rien de meilleur
Tu seras balayeur
Fais pas ci fais pas ça
À dada prout prout cadet
À cheval sur mon bidet
Vous en faites pas les gars
Vous en faites pas les gars
Moi aussi on m’a dit ça
Fais pas ci fais pas ça
Fais pas ci fais pas ça
Et j’en suis arrivé là
Et j’en suis arrivé là
Et j’en suis arrivé là
La la la
La la la
La la la
La la la la
La la la la
La la la la"

– Jacques Dutronc.

.Sales Gosses.

Les enfants sont un de mes sujets préféré dans la photo de rue. Sans doute parce qu’ils sont les seuls à ne pas encore travestir leur émotions et leur envies.

Au fond, on a tous une part d’enfant qui n’a jamais grandi en nous, et je voudrais saluer celle ci chez chacun d’entre vous.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Les Soeurs Grady. Mai 2017. NikonD90 -Lightroom.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Ça gratte ! Mai 2017. NikonD90 -Lightroom.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Vandales. Juin 2017. NikonD90 -Lightroom.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Le regard qui tue. Juillet 2017. Film: Fuji Accros 100.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

C'est toi le chat. Juillet 2017. Film: Kodak Tmax100.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Donnes la main. Juillet 2017. Film: Fuji Neopan400.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

C'est encore loin ? Juillet 2017. Film: Fuji Neopan 400.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Coupable et fier de l'être. Juillet 2017. Film: Ilford PanF50.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Y'en a marre. Juillet 2017. Film: Ilford PanF50.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Cages Modernes. Juillet 2017. Film: Ilford PanF50.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Dépêches toi ! Aout 2017. Film: Kodak Tmax400.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

L'habitué des bistrots. Aout 2017. Appareil: Rolleiflex f3.5. Film: Ilford Delta 400.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

La tête dans les nuages. Aout 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

La gourmande ! Aout 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Le funambule. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

A la récré. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Cartable : parfois transporté à dos d’âne. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Sans les mains ! Octobre 2017. Film: Fuji Neopan 1600.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Dansons la capucine. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Les sales gosses de Montmartre. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Entres, n'aies pas peur. Octobre 2017. Film: Kodak Tmax100.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

On veut aller voir le chateau ! Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

L'instant décisif. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

A la queue-leu-leu. Octobre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

DANGER ÉCOLE ! Octobre 2017. Film: Washi S.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

La lumière qui révélè le coté sombre qui est en toi. Novembre 2017. Film: Ilford Hp5.

Sales Gosses - Jules Le Moal Photographie - Argentique

Repentis. Novembre 2017. Film: Ilford PanF50.


Appareils: Minolta XG1 et Nikon D90.

Retouche légère des fichiers numériques sur Lightroom.

Argentique :

Films: Voir descriptions photos.

Développées par mes soins à l’Ilfosol3

et scannées avec mon Plustek Opticfilm 8100.

.Droit à l’image, enfance et éthique.

Photographier des enfants dans la rue reste un sujet sensible. Et je m’interroge sur les questions éthiques que cela soulève.

Comprenez que j’aime photographier des scènes de vie candides, sans que le sujet soit au courant, rendant les moments capturés exempts de tout artifice.
Cependant photographier des enfants, sans l’accord préalable de ceux ci ni de leurs parents, n’est pas forcement bien vu, ni reçu lorsque ceux ci s’en aperçoivent.

J’ai plusieurs fois déjà été abordé agressivement par des adultes qui me surprennent en train de photographier leur enfants, ou ceux par qui ils sont gardés (les Nounous). Et je comprend cette réaction. Généralement je m’en sort bien lorsque j’explique la sincérité de ma démarche et le fait que je ne fasse pas d’utilisations commerciales des images que je fait. Et puis lorsque les gens s’y opposent vraiment, je range mon appareil, étant donné que je fais des photos pour le plaisir, je ne souhaite teinter mes images d’aucune pensée négative.

Néanmoins je me pose la question de savoir si j’ai le droit de les montrer sans les vendre. Et au delà du droit, si la morale le permet. Ma démarche ( induite par mon rôle de Brigadier) étant “de rendre manifeste la beauté du monde", je n’ai comme intention en prenant et montrant ces photos que de faire sourire les gens qui les verraient, et de témoigner de la beauté du monde qui m’entoure. Sans parler du rôle de témoin de l’histoire que ces photographies de rue peuvent jouer selon les interviews de grands noms de la photographie candide.

Qu’en pensez vous ? J’aimerais vraiment votre avis sur la question. Et éventuels liens de documentation sur le droit à l’image.

Devrais-je me balader avec des formulaires de consentements pour les faire signer ?

Voici les infos les plus pertinentes que j’ai trouver pour le moment :

 

1 Comment

  • Salut à toi ! Comme toi , je photographie par moment les enfants parce qu’ils ont en eux le naturel . Je possède de nombreuses photos d’enfants que je n’ose publier . Le droit à l’image , en France , est vraiment devenu un frein à notre passion et le photographe n’est plus à l’abri d’être poursuivi en justice . Personnellement , je me vois mal me baladant avec de la paperasse à faire signer avant chaque photo ( surtout quand on sait que nous prenons la photo à un instant décisif et qu’il faudrait faire signer ce truc après avoir pris une photo ) On ne va pas demander à un gamin de signer un papier puis le suivre 30 min à attendre une scène qui nous émeut . Bref , c’est chiant mais bon …Je les prends quand même en photo …pour moi …parce que je ne peux pas faire autrement …ils sont trop photogéniques , les mômes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *