Ultra fex Rocket

Test du mois : L’ Ultra Fex Rocket !

Novembre 2017, Customization et Test du Ultra Fex Himalaya.

Ce mois ci, j’ai choisi d’essayer de transformer un Ultra Fex Himalaya, en Sprocket-Rocket maison.

Alors pour ceux qui ne connaissent pas les Sprocket Rockets.

Sprocket rocket

Ce sont des appareils vendus par LOMOGRAPHY, qui permettent d’exposer une pellicule 35mm dans un boitier prévu pour du 6*6cm. Ce qui permet un effet panoramique, et d’exposer la pellicule y compris par dessus les perforations qui servent à la rembobiner.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ultra Fex Himalaya

Cet appareil Francais de la marque FEX au format 6×9 sur film 620 est un modèle emblématique des années 50. Boîtier en bakélite avec tube rectangulaire coulissant à allonger pour placer l’objectif à la bonne distance de la pellicule.

Produit de 1947 à 1960. La mention “Himalaya" figure sur le boitier en référence depuis 1951, en hommage à une expédition française dans l’Himalaya effectuée avec ce boitier.

Il est doté de caractéristiques techniques simples : Focale fixe 85 mm ce qui est un peu court pour un 6 x 9; Obturateur à
2 vitesses (1/25ème et 1/100ème) et une pose B.

Quelques liens externes:

Collection-appareils

Mes-appareils-photos.fr

Dater son Ultra-Fex

Bon alors pour utiliser cet appareil comme un Sprocket Rocket, il suffit d’une pellicule 35mm de votre choix, d’un bobine 620 pour servir de réceptacle et d’un peu de scotch.

Ultra fex Rocket
Ultra fex Rocket

Place aux résultats:

Pellicule utilisée : Fuji Superia 400 expirée en 2006.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Photo 1 :

Ma cour d’immeuble. (on peut pas toujours être inspiré)

Photo 2 :

Ma cour d’immeuble double(ou triple) exposée.

Photo 3 :

8 expositions à 1/125s en bougeant, d’une lampe qui change de couleur.

Remarques :

Je trouve les résultats assez marrants. Comme d’habitude, les pellicules couleurs expirées donnent vraiment des teintes prononcées.

J’ai du merder quelque part car je n’avais que ces 3 photos sur les 7-8 que j’ai prises, qui soient apparues. J’ai aussi laisser trop d’espace entre chaque photo, je saurais qu’il faut avancer un poil moins la pellicule entre chaque photo.

A oui, j’ai aussi du bricoler un scanner maison, pour pouvoir scanner cette pellicule car mon scanner Plustek Opticfilm ne permet pas de voir les perforations.

N’hésitez pas a me faire part de vos commentaires ou de vos remarques !

Enregistrer

Enregistrer

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *